Recette de la pâte à tarte salée pour les débutants

Ce site de recettes de cuisine a vu le jour au moment où j’ai ressorti toutes les vielles recettes de cuisine archivées de ma mémé. L’idée était de transmettre un patrimoine familiale bien au-delà des membres qui en étaient destinataires.

Aujourd’hui le confinement auquel nous sommes tous contraints me donne envie d’ajouter un étage à cette transmission en partageant non pas une recette de grand-mère mais une de mes recettes. En effet, un de mes enfants, Adrien, étudie loin de la maison, à Clermont-Ferrand et s’est donc vu confiné loin de nous. Il y a quelques jours, il m’a téléphoné pour me demander de lui donner ma recette de la pâte à tarte salée. C’était très compliqué de lui expliquer ma façon de faire sans la lui montrer ! Non pas que la recette en elle-même soit difficile, mais elle nécessite un tour de main difficile à expliquer oralement.

J’ai donc fait cette pâte en prenant des photos à chaque étape et je vous propose une visite en images de cette recette.

Comme d’habitude, vous trouverez la fiche recette à la fin de l’article avec les ingrédients et leurs proportions. Je vous souhaite bonne cuisine et bon appétit !

Etape 1 : disposez farine, sel et beurre coupé en dés dans un saladier

Etape 2 : sablez la pâte. Pour cela, commencez par écraser le beurre entre le pouce et l’index de chaque main puis entre les paumes de deux mains jusqu’à ce que le mélange ressemble à du sable comme illustré ci-dessous.

Etape 3 : Faites un puits et cassez l’œuf au centre. Du bout des doigts mélangez l’œuf tout en incorporant la farine pour former une boule. Attention à ne pas trop pétrir !

Etape 4 : étalez la pâte sur un papier sulfurisé en farinant le papier et la pâte. Si au fur et à mesure que vous étalez la pâte, celle-ci colle au rouleau ou au papier, n’hésitez pas à rajouter un peu de farine. Pour étaler en un joli rond, mettez votre rouleau au milieu de la boule à l’horizontale en essayant de toujours garder l’extrémité gauche du rouleau au centre et en remontant l’extrémité droite du rouleau vers le haut sur un quart de tour, puis faites tourner la pâte d’un quart de tour dans l’autre sens (vers vous) et renouvelez jusqu’à obtenir un joli disque de pâte.

Etape 5 – foncez votre moule avec la pâte sur le papier sulfurisé. Découpez l’excédent de papier autour du moule et faites bien adhérer sur les bordures avant de découper tout le tour pour avoir un rebord joliment égalisé. Après cela, il est inutile de percer à la fourchette comme vous l’avez peut-être appris. Garnissez avec les ingrédients de votre choix. Dans la recette donnée il s’agit d’une quiche mais vous pouvez tout aussi bien faire une tarte salée sans appareil à quiche. Une bonne tarte à la tomate par exemple. Dans cet article, je vous propose la quiche aux poireaux, voici en images les étapes pour la garnir :

Quiche aux blettes et à la brandade

Je suis une passionnée de cuisine et j’ai la chance de partager cela avec mon mari. Combien de repas nous passons à discuter de recettes et de bons produits ! Nous partageons aussi très souvent de bons moments à faire le marché ou à aller chez les producteurs locaux.

Le week-end dernier, nous sommes allés, comme souvent, acheter nos fruits et légumes en direct producteur et avons trouvé, entre autres légumes, un beau bouquet de blettes. L’après-midi même, nous les avons préparées à la vapeur et conservées au frais.

Le lendemain, je pensais faire des blettes à la béchamel, mais en discutant, mon mari m’a suggérée de les préparer avec de la brandade. Pourquoi pas, mais alors en quiche. Non seulement j’adore les quiches aux légumes mais ce sera aussi l’occasion de faire aimer un légume de plus aux enfants.

Le résultat est vraiment très bon ! Je n’aurais pas du tout pensé à cette association et c’est franchement réussi. Alors n’hésitez pas, c’est la pleine saison des blettes et on en trouve de très bonnes et très tendres !

Vous trouverez comme d’habitude la fiche recette à la fin de l’article. Je vous souhaite bonne cuisine et bon appétit !

Recette de la quiche canadienne au saumon de Laurence.

Et voici la deuxième recette des auditeurs des Toqués du lundi, la quiche canadienne au saumon. Cette quiche, très riche, se mangera de préférence en plat principal accompagnée d’une bonne salade de saison.

Dans cette recette, Laurence propose d’utiliser de la bisque de homard pour réaliser le flan de la quiche. Le résultat est très joli car l’appareil est de couleur rose. Je l’ai proposée à mes enfants qui se sont vraiment régalés.

Il y a quand même une petite difficulté liée à la cuisson. En effet, quand Laurence nous a présentés sa recette, nous avons mis en doute le temps de cuisson qu’elle proposait : 40 minutes nous semblait un peu long pour une quiche au poisson. Mais en fait, après 30 minutes de cuisson, j’ai dû me rendre à l’évidence, ce n’était pas suffisant. L’appareil à quiche n’était pas totalement cuit, sans doute à cause de la bisque de homard qui a rendu le tout un peu liquide. J’ai donc poursuivi la cuisson 10 minutes de plus et surtout, j’ai laissé reposer la quiche au moins 15 minutes avant de la servir.

Comme d’habitude, vous trouverez la fiche recette à la fin de l’article. Je vous souhaite bonne cuisine et bon appétit !

Quiche à la brandade et aux poivrons façon péquillos.

Pour ma prochaine émission de radio, je suis trop contente car le thème choisi est « les quiches ». C’est un thème qui parle à tous le monde car chaque famille a sa recette de quiche pareille à aucune autre !

Ma mémé, elle savait faire la quiche : pas moins de 6 oeufs, 6 tranches de jambon et un pot de crème pour une quiche ! Impossible d’imaginer manger une quiche aussi riche aujourd’hui. Bien souvent on préférera celles aux légumes.

Dans cet article, je vous propose donc de réaliser une quiche à la brandade et aux poivrons. Servie avec une petite salade c’est un régal !.

Vous trouverez la fiche recette à la fin de l’article. Je vous souhaite bonne cuisine et bon appétit !

Recette tarte sucrée salée aux raisins et au cantal.

J’ai toujours vu mes grands-parents et mes parents accompagner leur fromage de grains de raisins blancs. Alors pourquoi ne pas tenter de réunir ces deux produits dans une tarte? Après plusieurs essais, je vous livre la recette qui a le mieux fonctionné.

Attention au choix de produits ! Pour atteindre un bon équilibre entre le sucré et le salé, le raisin ne doit pas être une variété trop sucré. En effet, pour la première tarte que j’ai réalisé, j’ai utilisé du chasselas, d’abord parce-que je venais d’en récolter dans mon jardin mais aussi parce-que c’est le raisin qui s’accorde le mieux avec le fromage. Mais avec la cuisson, le sucre du raisin a trop pris le dessus. Je vous conseille donc d’utiliser plutôt de l’italia. En ce qui concerne le fromage, choisissez un cantal vieux et si vous n’en trouvez pas, préférez prendre un comté. En effet, il faut un fromage de caractère pour combattre le raisin !!

Vous trouverez la recette en fin d’article. Je vous souhaite bonne cuisine et bon appétit!