Crème brûlée au Pélardon et tuile à la crème de marron.

Bienvenue dans ce rendez-vous hebdomadaire de la recette des auditeurs de France Bleu gard Lozère. J’adore ce rendez-vous car j’adore les échanges. Les recettes que les auditeurs du lundi me donnent sont souvent bonnes et parfois sont une très belle surprise. Celle d’aujoud’hui particulièrement. C’est une idée toute simple mais vraiment efficace !

Comme d’habitude, j’ai apporté mon petit grain de sel en la présentant avec une tuile à la confiture de châtaignes pour donner un peu de croquant. Pour ces tuiles, choisissez une confiture de châtaignes artisanale pas trop sucrée et ce sera encore meilleur.

Je vous invite à découvrir la fiche recette à la fin de l’article. Je vous souhaite bonne cuisine et bon appétit !

Des recettes au Pélardon pour l’apéritif.

Le temps maussade que nous avons connu pendant les vacances de Toussaint me donne envie de remettre un peu de soleil dans les assiettes ! En plus, j’ai la chance d’habiter le sud de la France et la nature me permet d’avoir encore accés aux produits d’été bien que nous soyons déjà au mois de novembre. Pour moi, un des produits emblématiques du printemps et de l’été, c’est le pélardon, aussi je vous propose deux petites recettes qui mettent ce produit à l’honneur et vous apporteront un peu de chaleur avant l’hiver!

Ces deux recettes, je les dois à tonton Maurice et tata Christelle. Ce sont des amis de la famille avec lesquels mes parents partageaient de nombreux repas amicaux. Quand j’étais gamine, j’adorais aller manger chez eux car ils nous faisaient toujours des plats surprenants. Tonton Maurice pratiquait ce qu’on appelle aujourd’hui la cuisine intuitive. Il avait l’art d’inventer des recettes juste en allant dans son jardin !

La première recette, c’est un simple assemblage de produits ; la courgette, le Pélardon, le basilic et l’huile d’olive. Dans une grande terrine, il disposait des courgettes cuites à l’eau, du chèvre frais, du basilic émincé et un filet d’huile d’olive. Je l’ai reprise en la modernisant un peu dans la présentation et j’ai pris soin de bien choisir l’huile d’olive en optant pour une huile d’olives maturées qui apporte un goût un peu plus prononcé.

La deuxième recette demande un peu plus de travail mais elle en vaut vraiment le coup. Ce sont des petites bricks de Pélardon, semoule et menthe fraîche. C’est important pour faire cette recette de réaliser une semoule dans les règles de l’art, c’est-à-dire en la passant à la vapeur trois fois (vous trouverez la méthode sur mon site avec la recette du couscous). Le choix du Pélardon est aussi très important, il faut le prendre un peu fait mais pas trop. En effet, il faut qu’il ait du goût mais que vous puissiez également le travailler pour le mélanger à la semoule. Quand vous aurez formé vos briques, n’oubliez pas la touche finale en les nappant d’un mélange d’huile d’olive et de miel liquide.

Vous trouverez les deux fiches recettes à la fin de l’article. Je vous souhaite bonne cuisine et bon appétit !