Recette du gratin de pommes de terre aux cèpes de Jacqueline.

Bienvenue à tous dans ce rendez-vous de partage hebdomadaire. Aujourd’hui, c’est la recette de Jacqueline que j’ai testée et que je publie. Celle-ci nous a appelées lundi lors d’une émission sur le thème des gratins et nous a surprises avec un gratin de pommes de terre aux cèpes et à la béchamel. Je fais moi-même des gratins à la béchamel, mais je n’avais encore jamais goûté des pommes de terre gratinées avec cette sauce.

Mais avant de vous parler de la recette, j’aimerais dire merci à toutes les personnes qui appellent et me confient avec gentillesse le droit de publier leurs recettes. Je tiens moi-même beaucoup de choses de mes mémés, et c’est la raison de vivre initiale de ce site, et aujourd’hui, avec l’émission radio à laquelle je participe le lundi, j’ai chaque semaine une nouvelle grand-mère qui entre dans mon livre de cuisine et ça me fait trop plaisir !

Je reviens à cette recette, elle est très simple à réaliser et s’accordera parfaitement à une bonne daube de boeuf ou même en plat principal si vous l’accompagnez d’une belle salade verte.

Vous trouverez la fiche recette à la fin de l’article. Je vous souhaite bonne cuisine et bon appétit !

Recette de la truffade auvergnate gratinée.

La truffade est un plat emblématique et incontournable de l’Auvergne, mais ici, dans nos Cévennes, beaucoup de gens pensent que la truffade est un plat à base de truffes. En fait, c’est un plat de pommes de terre qui doit son nom au patois Trufada, qui signifie pomme de terre. Ce nom a tout de même un petit rapport avec la truffe car il a été donné aux pommes de terre en raison de leur ressemblance avec ce fameux champignon.

Il existe de nombreuses versions de la truffade mais je choisis de vous présenter la version gratinée. Je tiens cette recette de la grand-mère d’un ami d’enfance. Cette mamie, originaire de Salers dans le cantal, réalisait une truffade délicieuse et son petit secret était de gratiner le plat avec un cantal affiné. Pour ce plat, choisissez une tomme fraîche de cantal, de bonnes pommes de terre et un bon cantal affiné ou du Salers. N’oubliez pas d’inviter des amis pour le déguster car c’est un plat simple et convivial idéal pour les grandes tablées.

Dans ma famille, on mangeait la truffade en périodes de grands froids, mais, vues les températures observées la semaine dernière, je crois qu’il est temps de se faire plaisir avec des plats réconfortants tels que celui-ci.

Comme d’habitude, vous trouverez la fiche recette à la fin de l’article. Je vous souhaite bonne cuisine et bon appétit.