Les biscuits Palmito faits maison de Claire.

Depuis le mois de septembre que je fais des émissions de cuisine avec Claire sur France Bleu Gard Lozère, je n’ai encore jamais mis en ligne une de ses recettes. Aussi, aujourd’hui, je répare cet oubli en postant sa recette de biscuits Palmito. J’ai goûte les siens et j’avais hâte d’essayer de les reproduire. La recette est simple, accessible à tous le monde et délicieuse ! Pour la réaliser, ni elle, ni moi ne nous sommes lancées dans la réalisation de notre propre pâte feuilletée, mais si cela vous tente, n’hésitez pas.

Encore merci à Claire pour sa recette dont vous trouverez la fiche à la fin de cet article. Je vous souhaite bonne cuisine et bon appétit !

La recette du pudding de Jacqueline (avec mon petit grain de sel !)

Je continue mes articles sur les biscuits d’antan. En effet, à l’occasion de l’émission des Toqués de lundi dernier, une auditrice, prénommée Jacqueline nous a appelées pour nous partager sa recette du pudding. Je l’ai trouvée trop rigolote parce-qu’elle nous a données sa recette comme ma mère l’aurait fait « vous prenez du lait, vous battez des œufs, vous mettez du sucre … » tous cela sans aucune proportion évidemment !

Mais cette recette me tient à cœur, car elle me rappelle à moi aussi un gâteau de l’enfance. Ma mère est capable de faire un pudding délicieux même si pour cela il ne lui reste qu’un œuf et un peu de lait.

Au fait, savez-vous d’où le pudding tient ses origines ? Il semblerait que le pudding désigne au départ une préparation salée. Quand au pudding sucré on en trouve différentes recettes aux Etats-Unis, Au Canada, en Grande Bretagne. Même en France les recettes foisonnent selon les régions. Dans le nord par exemple, on l’appelle « Pain d’chien ».

Pour la recette que je vous propose, j’ai mélangé la recette de Jacqueline à celle de ma maman. J’espère qu’elle ne m’en voudra pas ! Ainsi, j’ai conservé la façon de préparer le pudding de ma maman, c’est-à-dire avec les mains et j’ai rajouté les ingrédients de Jacqueline comme les écorces d’orange et la liqueur. Pour les proportions j’ai fait des tests puisque ni Jacqueline ni ma mère ne connaissent les proportions exactes de leur recette !

Comme d’habitude, vous trouverez la fiche recette à la fin de l’article. je vous souhaite bonne cuisine et bon appétit !

Les délicieuses crêpes de mémé Cocotte

Je suis certaine que si je fais un sondage auprès de vous tous en vous demandant quel est le goûter préféré de votre enfance, au moins la moitié me répondront les crêpes ! En ce début d’année, j’ai eu envie de retourner dans les fiches recettes de mes mémés, et je suis tombée sur un petit papier de mémé Cocotte, joliment titré « Tout ce que vous devez savoir sur la pâte à crêpes ».

La première moitié de la recette donne les ingrédients et les étapes classiques de la pâte à crêpes et la deuxième moitié, intitulée « remarques » donne plusieurs variantes. J’en ai donc choisi une qui consiste à incorporer du lait tiédi à la pâte et à séparer les blancs des jaunes d’oeufs afin d’incorporer les blancs montés après avoir fait reposer la pâte au moins deux heures. Toutefois, il y a deux autres variantes que vous pouvez choisir de tester :

  • Remplacer le lait par de la bière
  • Remplacer le lait ou le beurre fondu par une cuillère à soupe de crème fraîche épaisse

Le résultat est super bon ! Quand j’ai versé ma pâte dans la poêle bien chaude, celle-ci a immédiatement formé des petits trous qui m’ont trop rappelée les crêpes de mon enfance.

Je vous invite à tester cette pâte pour régaler vos enfants ou petits enfants et à na pas hésiter à m’envoyer un commentaire pour me dire ce que vous en avez pensé.

Comme d’habitude, vous trouverez la fiche recette à la fin de l’article. Je vous souhaite bonne cuisine et bon appétit !