Mon petit secret pour réaliser une sauce relish délicieuse !

Mon relish présenté comme au Royaume-Uni, sur un simple toast chaud et beurré.

Lundi dernier, dans l’émission Les Toqués, sur France bleu Gard Lozère, à laquelle je participe régulièrement, le thème du jour était la choucroute de la mer. Pour une fois, le thème m’a bien embarrassée… Je sais que nombre d’entre vous suivent cette émission et savent donc que j’y participe avec Claire de la poissonnerie Carmen des Halles de Nîmes. Elle en connaît plus qu’un rayon en poisson, alors j’ai décidé de laisser faire la spécialiste ! De mon côté, je me suis demandée ce que je pouvais apporter à ce genre de thème et j’ai pensé à la sauce relish.

Pour ceux qui ne connaissent pas cette sauce, il s’agit d’une préparation cuite ou marinée, faite à partir de légumes et utilisée en tant que condiment. Je ne devrais même pas l’appeler sauce mais simplement relish car ce qui différencie les deux est que dans un relish, contrairement à une sauce, on peut distinguer les morceaux de légumes. En Amérique du Nord, elle est utilisée comme condiment pour accompagner hot dogs et autres hamburgers. C’est pour cela que je la connais car il y a quelques années, mes enfants m’ont demandée de leur préparer de vrais hot dogs américains, d’où le lien avec la choucroute. En effet, dans certains états des USA le hot dog se sert accompagné de choucroute et de sauce relish. L’accord entre les trois est vraiment très bon et je me suis dit, pourquoi ne pas essayer avec une choucroute de la mer ?

En ce qui concerne la recette, vous pouvez en trouver de nombreuses sur Internet. La première fois que j’en ai fait, je suis donc partie d’une recette trouvée au hasard et pour laquelle il fallait utiliser du vinaigre blanc. Ce jour-là je n’en avais pas, mais il me restait un peu de vinaigre de miel et du vinaigre de framboises. J’ai donc tenter avec ces produits et le résultat est encore meilleur car il accentue le côte sucré salé!

Si vous souhaitez goûter cette sauce, prévoyez de la réaliser deux jours avant. En effet, la préparation en elle-même est très rapide et très simple, mais elle nécessite un temps de repos de deux fois une nuit. Une nuit avant de faire cuire la sauce et une nuit avant de la déguster.

Comme d’habitude, vous trouverez la fiche recette à la fin de l’article. Je vous souhaite bonne cuisine et bon appétit !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s