Une idée de plat principal pour le menu de Pâques : recette du filet de veau accompagné d’une purée de céleri et tombée de petits légumes.

Nos grand-mères n’avaient pas la chance de cuisiner avec l’équipement que nous avons aujourd’hui, mais elles ne manquaient pas d’astuces pour réussir leurs repas. Le repas de Pâques était un rendez-vous très important pour mémé Pompom qui nous invitait chaque année à déguster un repas digne des restaurants de l’époque. Le plat que je préférais était le filet de veau avec son fondue accompagné d’une purée de céleri très parfumée. Pour faire cette purée, ma mémé lavait un céleri rave et le faisait cuire une journée entière dans un four à température moyenne, en ayant pris soin de l’entourer d’un papier d’aluminium à l’intérieur de laquelle elle mettait plusieurs branches de thym et un peu d’huile d’olives. Elle réalisait cette cuisson dans son poêle à bois, ce qui donnait une température idéale toute la journée. Après de nombreux essais, j’ai trouvé la température idéale: 120 ° pendant au moins 8 heures. C’est long mais ça vaut vraiment la peine car le céleri prend alors un goût presque sucré mais aussi fumé. Un de mes enfants appelle cette saveur « le goût de sauce » et je trouve cela très juste.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s